Publication

Le PNUD renforce son appui à la gestion budgétaire en Afrique

altDakar, le 14 mars 2014– Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) formera un large éventail de partenaires au cours de la deuxième phase d’un vaste programme destiné à mobiliser les recettes fiscales et à améliorer la gestion budgétaire en Afrique. Initiative conjointe du PNUD et de la France, en partenariat avec la Coopération Espagnole, le Pôle « Stratégies de développement et finances publiques » de Dakar.

Lire la suite...

Des avancées vers un texte régional sur les dépenses fiscales en UEMOA

altLe rapport final de l’atelier régional sur les dépenses fiscales des 5 et 6 mars à Ouagadougou, siège la Commission de l’UEMOA, a été partagé avec les différentes parties prenantes. Les délégations des administrations fiscales et douanières des Etats membres ont travaillé au cours de l’atelier à l’élaboration d’une plateforme de recommandations à destination de la Commission. L’enjeu est de dégager des solutions opérationnelles pour une meilleure gestion des dépenses fiscales dans les pays de la zone.

 

Lire la suite...

Création d’un Centre panafricain de formation en statistique

AddisAbeba, le 12 février 2014 - La 22ème Session de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine tenue les 30 et 31 janvier 2013 à Addis-Abeba en Ethiopie, a adopté la décision sur la création d'un Centre panafricain de formation en statistique. Le Centre sera basé à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, au sein de l’Institut Polytechnique Felix Houphouët-Boigny.


L’établissement de ce Centre s'inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie pour l'harmonisation des statistiques en Afrique (SHaSA).L’initiative vise à compléter le gap dans la formation des statisticiens africains, notamment dans des domaines précis de spécialisation (Comptes nationaux, Statistiques du commerce extérieur et de la balance des paiements, Statistiques de l'emploi et du secteur informel, et autres statistiques sectorielles, etc.). L’objectif est de favoriser la pratique d’un même langage statistique par les statisticiens africains.


Le centre accueillera les étudiants ou stagiaires diplômés des universités et écoles de formation en statistique, telles que l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée -Abidjan (ENSEA), Ecole Nationale de la Statistique et de l'Analyse Economique –Dakar (ENSAE), Institut Sous régional de Statistique et d'Economie Appliquée -Yaoundé (ISSEA) , Université de Makerere, etc).


La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine a demandé à la Commission de l’UA, en collaboration avec la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, la BAD et l’ACBF, et au gouvernement ivoirien, de prendre les mesures nécessaires pour la création effective et l’accueil du Centre.


La Conférence a par ailleurs invité tous les pays à allouer des ressources adéquates pour la production et l'utilisation des statistiques, conformément aux principes de la Charte africaine de la statistique. Elle a également félicité les pays qui ont ratifié la charte africaine de la statistique, et invité les autres membres à la ratifier.


Source : Abidjan.net

Vers l’informatisation du bloc foncier togolais

 

 

togolaisLomé, 6 avril 2014 - Sollicité par les autorités nationales et le Bureau pays du PNUD au Togo, le Pôle a réalisé une mission d’audit du bloc foncier togolais (cadastre et conservation), dans la perspective d’établir son informatisation. La modernisation du bloc foncier est structurante pour un Etat car elle impacte autant la sécurité juridique des citoyens que le développement économique. 

Lire la suite...

Genre

Le Pôle a démarré en 2012 un projet d’intégration des aspects de genre dans ses interventions tout au long de la chaine PPBSE. Ce projet vise à proposer un appui complémentaire aux mesures et actions développées par les partenaires qui œuvrent dans ce domaine  en offrant un soutien technique qui s’adresse à la fois aux instances décisionnelles impliquées dans les processus de planification et budgétisation, et aux acteurs des unités responsables du pilotage et du suivi de la transversalisation du genre (Ministères pour les questions de genre, points focaux et cellules genre, etc.).