Objectifs

Issu d’une initiative conjointe entre la France et le PNUD, le Pôle Stratégies de développement et finances publiques est un pôle d’expertise technique basé à Dakar. Il est rattaché au Centre Régional du PNUD pour l’Afrique dont le siège est à Addis Abeba en Ethiopie.

Le Pôle appuie les efforts des États pour une meilleure prise en compte des stratégies de développement à moyen et long terme dans la gestion des finances publiques. Plus particulièrement, son action vise à conforter le rôle des stratégies de croissance et de lutte contre la pauvreté dans la programmation budgétaire pluriannuelle afin de favoriser l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et les cibles additionnelles post-2015 (Objectifs de développement durable).

Son action s’inscrit dans le cadre des réformes actuelles des systèmes de planification et de gestion des finances publiques. Elle poursuit quatre objectifs principaux :

- le renforcement des cadres de planification stratégique (stratégies de croissance et de réduction de la pauvreté) et du cadrage macroéconomique ;

- la conception, la diffusion et la maîtrise des outils de programmation pluriannuelle – globale et sectorielle – des dépenses publiques en favorisant la transition du budget de moyens au budget de programmes ;

- le développement des instruments de gestion axés sur les résultats permettant d’assurer le suivi et l’évaluation des cadres stratégiques et de programmation, et de susciter ainsi le dialogue sur les politiques publiques avec les acteurs du contrôle externe ;

- la mobilisation des recettes fiscales intérieures (nationales et locales) et l’amélioration de la gouvernance fiscale

Le Pôle déroule ces objectifs en observant les principes d’action suivants :

- Une approche globale, qui couvre l’ensemble de la chaîne Planification-Programmation Budgétaire-Suivi-Evaluation (PPBSE), y compris le contrôle externe, la fiscalité et les questions transversales du genre, emploi et changement climatique

- Un accompagnement multi-acteurs : administrations publiques, Parlements, Cours des comptes, Organisations de la société civile, Commissions économiques régionales ;

- Une articulation soutenue entre soutiens régionaux, nationaux et locaux ;

- Une action centrée sur le renforcement des capacités techniques et organisationnelles et une meilleure capitalisation des expériences en vue de l'appropriation des réformes ;

- Des interventions ad hoc et/ou inscrites dans la durée au travers de plans de collaboration annuels et une programmation pluri-annuelle concertée avec le PNUD, les pays bénéficiaires et les autres partenaires du projet

- La promotion de la coopération Sud-Sud : promotion des échanges de bonnes pratiques et recours aux compétences locales et expertises nationales dans la sous-région