Les élus et fonctionnaires des commissions des finances des assemblées nationales d’Afrique centrale sont formés à la réforme des finances publiques

N’Djamena, 24 mai 2017. Dans le cadre du Programme d’Appui au Commerce et à l’Intégration Economique (PACIE) financé par l’Union Européenne, la Commission de la CEMAC a organisé deux ateliers régionaux de formation des commissions des finances des assemblées nationales de la CEMAC et des deux Etats associés, la République démocratique du Congo et la République démocratique de Sao Tomé et Principe, avec l’appui du Pôle de Dakar.

Les directives du cadre harmonisé des finances publiques de la CEMAC, adoptées en 2011, renforcent le rôle de l’Assemblée nationale, en introduisant d’importantes innovations en matière de préparation, de présentation, de vote, d’exécution et de contrôle du budget, qui sont principalement du ressort des commissions des finances. Ainsi, les ateliers ont permis de renforcer les capacités des élus membres des commissions des finances et des fonctionnaires parlementaires qui les assistent sur ces innovations majeures.

Le premier atelier, qui a réuni des fonctionnaires parlementaires du 17 au 19 mai 2017 à N’Djamena, au Tchad, a également permis d’initier la création d’un réseau des assistants et fonctionnaires parlementaires. Celui-ci permettra de partager les expériences pratiques entre pairs en Afrique centrale.

Le second atelier, du 22 au 24 mai, réunissant des élus dont plusieurs Présidents de commission des finances, a été ouvert par le Commissaire de la CEMAC en charge des politiques économique, monétaire et financière en présence de l’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union européenne au Tchad et de la Représentante de l’Ambassade de France. M. Paul TASONG a rappelé que l’échange de bonnes pratiques est «une dimension essentielle de la dynamique régionale qu’il nous faut insuffler», dans laquelle se situe cet atelier.

Ainsi, deux administrateurs de la Commission des finances du Sénat français ont partagé leur expérience, après dix ans de mise en œuvre de la réforme des finances publiques en France et les experts du Département des finances publiques du FMI et du Centre d’assistance technique du FMI en Afrique Centrale ont également participé, avec le Pôle de Dakar, à l’animation des ateliers.oie 19131150EIseBOvk