Digital learning pour l'ENAM Cameroun

Yaoundé, 11 Octobre 2016. Le Cameroun est engagé, depuis 2007, dans une réforme des finances publiques, introduisant la gestion axée sur les résultats (GAR). La mise en œuvre du nouveau régime financier a été progressive jusqu’en 2013, date à laquelle le Cameroun a mis en œuvre une gestion par programme, objectifs et indicateurs de performance. Cet engagement dans la réforme des finances publiques se prolonge actuellement par la transposition des directives CEMAC (2011).

Dans ce cadre, la convention de financement du Programme d’Appui à la Gouvernance Financière (PAGFI) a été signée entre les gouvernements français et camerounais en décembre 2014. Ce programme se concentre principalement sur le renforcement de capacité et le transfert des outils conceptuels nécessaires à la poursuite de la réforme au Cameroun. Le PAGFI comporte trois composantes opérationnelles. La troisième cible l’appropriation de la réforme par les acteurs institutionnels autres que le ministère des finances.

Dans ce sens, l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) du Cameroun a ainsi été identifiée comme le principal établissement de formation porteur de cette réforme. L’ENAM est actuellement engagée dans un processus pour ajuster la formation et les enseignements aux besoins techniques, managériaux, technologiques et environnementaux, y compris ceux propres à la réforme des finances publiques.ENAM 1

Le PAGFI, à travers l’intervention du PAPESAC, a apporté un premier appui à ces travaux de révision des curricula, qui doivent aboutir à la production d’un manuel révisé des programmes de formation et à de nouvelles fiches pédagogiques.

Le Pôle «Stratégies de Développement et finances publiques» dans le cadre de son activité de renforcement des capacités, met à disposition une Plateforme e-formation pour répondre à l’accroissement de la demande de formation ainsi que pour accompagner la mise en œuvre des directives sur les finances publiques.

A cet effet et dans le cadre de son engagement dans la réforme des finances publiques, l’ENAM souhaite intégrer des techniques de «e-formation» dans ses méthodes pédagogiques.

Pour cela du 11 au 14 octobre 2016, le Pôle dans le cadre du Projet PAGFI, a réalisé une deuxième mission au Cameroun pour avancer concrètement dans la mise en œuvre d’une stratégie d’enseignements enrichie et innovante, intégrant des modalités digitales dans des cursus présentiels avec l’équipe pédagogique de l’ENAM.ENAM 2

L’objectif de cette mission pour le Pôle, partenaire technique du Projet PAGFI, a été de réaliser une évaluation et une révision des curricula de l’ENAM pour les matières relatives aux réformes des finances publique, l’intégration progressive de modalités d’apprentissage distancielles dans les cursus de l’ENAM à partir de la plateforme e-formation du Pôle, ainsi que lancer une action pilote intégrant la formation en ligne dans les cursus Trésorerie au sein de l’ENAM.Durant les séances de travail du Pôle, le PAGFI et l’ENAM Cameroun, un panorama des tendances et prospective du digital Learning a été présenté, une formation à l’utilisation de la plateforme et au tutorat pour les enseignants et le personnel de l’ENAM chargés de la mise en place de la maquette E-formation a été réalisé. De même la mise en place d’une procédure collaborative ENAM-Pôle pour l’intégration de grains pédagogiques (courts modules de formation) contextualisés sur la plateforme E-formation a été développée.

Les résultats de cette mission de travail fructueuse et de la collaboration entre le Pôle, le PAGFI et l’ENAM Cameroun ont abouti concrètement au lancement d’un projet pilote de digital Learning et à l’appropriation par l’équipe projet de l’ENAM des outils de E-formation.

L’équipe projet de l’ENAM dispose des moyens et des procédures ad-hoc pour la mise en place de grains pédagogiques digital Learning (formation en ligne) contextualisés sur la plateforme du Pôle de façon à ce que l’action pilote sur la formation digital Learning puisse être lancée dans les cursus Trésorerie.ENAM 3