Mauritanie

Le Pôle est intervenu à plusieurs reprises en Mauritanie au cours de la phase I du Pôle (2007-2013). Ces interventions s’inscrivent dans le cadre des priorités d’intervention définies entre le Pôle/PNUD et le gouvernement pour appuyer la préparation du cadre des dépenses à moyen terme (CDMT), le cadrage macroéconomique, l’évaluation des différents documents (TOFE, PIP et matrice d’actions prioritaires du CSLP III).

Le Pôle est intervenu à deux reprises en 2013 pour porter un appui à l’élaboration du CDMT global et pour tenter de l’intégrer dans les documents annexés au projet de loi de finances, qui restait présenté sous forme de moyens affectés aux ministères. La mise en œuvre d’outils de programmation budgétaire pluri annuelle cohérents est devenue une préoccupation principale depuis l’adoption au début des années 2000 du Cadre Stratégique du Lutte contre la Pauvreté (CSLP) comme cadre de référence de toutes les politiques publiques et de coordination de l’aide extérieure. L’objectif de cette approche est d’améliorer l’efficacité de la dépense publique. Dans ce contexte, et en vue de renforcer l’efficacité des interventions publiques, le Gouvernement s’est engagé depuis 2001 dans le processus de préparation de cadres budgétaires à moyen terme (CBMT).

Le Pôle a été sollicité en 2014 par le PNUD et le SCAC pour prendre en charge les formations au CBMT. Le Pôle a programmé un appui à l’élaboration du CBMT global accompagné d’une formation (formation/action). La mission du Pôle a permis de débloquer le processus et de lancer officiellement la procédure, avec la première réunion du comité d’orientation. Elle a surtout permis d’organiser une réunion préparatoire avec la Direction du budget, principal service du ministère des finances impliqué dans la procédure.

Le Pôle a contribué à la dynamique des 4 groupes sectoriels institutionnalisés pour assurer l’accompagnement dans l’élaboration des CDMT. L’existence de ces groupes sectoriels favorise une internalisation de la procédure et une meilleure mobilisation des cadres des deux ministères et autres structures partenaires. Enfin, en 2015, le Pôle est intervenu essentiellement dans le cadre des appuis-conseils pour le renforcement des capacités de planification, de programmation, de budgétisation et de suivi-évaluation (chaîne PPBSE) à travers un diagnostic des progrès accomplis. Une attention particulière a été accordée au renforcement des capacités de suivi-évaluation, en vue de la mise en place du nouveau plan stratégique de développement post-2015.